Le sentier des restanques

Nature et environnement
  • Le sentier des restanques
  • Le sentier des restanques
Le sentier des restanquesLe sentier des restanques
Contact
Office de Tourisme et des Congrès de Martigues
E-mail / Message
Tél : 04 42 42 31 10
Fax : 04 42 42 31 11
FICHE_INFO_SIMPLE_ECRIRE_MESSAGE
Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque *
Ma demande
Mes Coordonnées
Selon la Loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL), relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés (article 36), le titulaire du droit d'accès peut exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations le concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation, la communication ou la conservation est interdite. Pour exercer ce droit, merci de le préciser dans le formulaire ci-dessus.
Coordonnées

Présentation

Le grand parc de Figuerolles est un territoire de 130 hectares, où les activités agricoles passées ont laissé de nombreuses traces en matière de patrimoine rural et de cultures (oliviers, arbres fruitiers...).

Ce territoire a depuis été reconquis par la garrigue, les pinèdes et les chênaies. Le débroussaillement régulier du parc a favorisé la repousse des feuillus et la découverte des vestiges des exploitations agricoles du XIXe siècle.

En bordure de l'étang de Berre, les embruns ont permis l'installation d'une flore typique résistante au sel. La présence d'une nappe aquifère à la côte altimétrique +35m, sur le plateau de Figuerolles a entraîné l'apparition d'arbres et de végétaux se développant en milieu humide (peuplier blanc, frêne, orme, sureau, figuier...).

Des espèces de plantes protégées au niveau national abondent sur l'ensemble du site. Dans le grand parc municipal de Figuerolles, on dénombre une quantité non négligeable d'arbres de grande valeur esthétique (pins parasols, chênes verts, chênes blancs, oliviers, cyprès, figuiers...)

Le grand parc municipal de Figuerolles propose au public la découverte et la reconnaissance d'une cinquantaine de ces plantes appartenant aux différents milieux méditerranéens. Elles sont réparties sur 27 stations d'un sentier en boucle de 2 kilomètres, implanté dans un environnement naturel remarquable.
Informations générales
  • Durée :
    • 1/2 journée
  • Moyen de transport :
    • A pied
  • Réservation obligatoire :
    • NON
  • Localisation :
    • Parc de Figuerolles

A propos de

Le forêt toujours verte : Le chêne vert y est très répandu, associé au chêne kermès. Le chêne blanc ou pubescent est également présent avec l'orme champêtre, le sureau noir, le frêne commun et le frêne à fleur.

La forêt est le plus souvent mixte, composée de feuillus et de résineux : pin d'Alep et pin parasol.
Les arbustes présents dans cette forêt sont le pistachier lentisque, le filaire à feuilles étroites, le myrte commun, l'aubépine, l'arbre de Judée.
La garrigue : Elle est caractérisée par une végétation arbustive, composée d'un grand nombre d'espèces aromatiques.

Outre les cistes (blanc, à feuilles de sauge), les végétaux les plus typiques de la garrigue sont le thym, le romarin, l'euphorbe, la rue, le chêne kermès et le genévrier cade.

La garrigue abrite de nombreuses espèces de végétaux qui contribuent à son fleurissement au printemps : aphyllante de Montpellier, hélianthème de marum, immortelle stoechas, stéhéline douteuse, globulaire arbrisseau...
La prairie sèche : Une prairie rocailleuse et maigre est dûe à la disparition de la couverture végétale et à l'érosion des sols, notamment après les incendies ou le pâturage du bétail.

On y observe de nombreuses graminées (brachypode rameux, avoine folle, égilope ovale...), des papillionacées (bugrane sans épine, luzerne, trèfle bitumineux, coronille, genêts d'Espagne, ajonc de Provence...) et des composées (chardon, chardon-Mairie..)
Les terres anciennement cultivées : Sur des vastes surfaces ou sur d'étroites terrasses à flanc de coteau, l'olivier est l'arbre le plus largement cultivé sur le pourtour méditerranéen.

La vigne était également plantée à Figuerolles, associée à des arbres fruitiers tels que le figuier, l'amandier, et le cognassier.
Les zones salées : La présence de sel dans les embruns de l'étang de Berre, occasionne le développement d'une végétation compacte, homogène et caractérisée par un faible nombre d'espèces : le tamaris, l'obione, le feux pourpier, le crithme maritime, la renouée maritime, le bette maritime, l'inule fausse-criste.
Les milieux humides : La présence d'eau dans un vallon va favoriser la croissance des grands arbres à feuillage caduc, tels que le peuplier blanc, les frênes, l'orme ou le sureau noir.

A leurs pieds se développement des lianes et des arbrisseaux de sous-bois méditerranées : salsepareille, asperge, garance voyageuse.

Les suintements d'humidité en terrain sec permettent à la canne de Provence, au jonc, à l'herbe de la pampa de se développer.

Tarifs

TarifsMinMax
TarifGratuit
Destination
Coordonnées GPS
Latitude : 43.43547
Longitude : 5.042376