2 jours à Martigues

 

Commencez la journée en prenant de la hauteur. Rendez-vous à la chapelle Notre Dame des Marins, d’où vous découvrirez un magnifique panorama à 360° sur la ville posée sur l’eau, ses canaux, ses ponts et ses trois quartiers l’Ile, Jonquières et Ferrières.

  • mart-407718

JOUR 1 : FLÂNER EN CENTRE-VILLE


L’ILE
Flânez au cœur de la Venise Provençale sur le quai Brescon, le Miroir aux oiseaux, pour admirer les façades colorées des anciennes maisons de pêcheurs.
Jetez un œil à l’église de la Madeleine de style baroque provençal qui s’étire le long du canal St Sébastien et à la Maison en chapeau de gendarme caractéristique par la forme de son pignon « chantourné ». Gilles Grangier y tourna en 1963 « La cuisine au beurre », film comique qui réunissait Fernandel et Bourvil.
Poursuivez jusqu’au jardin d’eau de la pointe de l’Ile, lieu de détente avec un joli point de vue sur le chenal de Caronte. De là, embarquez sur la navette maritime gratuite qui relie les trois quartiers de Martigues.
 
 

 


FERRIERES
Déambulez le long du port de plaisance entre le magnifique théâtre des Salins, théâtre à l’italienne à la façade sobre en pierre rose et les pêcheurs à quai puis rejoignez la cinémathèque Gnidzaz qui abrite la collection exemplaire d’un passionné de cinéma -  bobines, scopitones, appareils de projections….
Une visite au musée Ziem pour découvrir les œuvres de Félix Ziem, des peintures de l’école de Marseille de 1850 à 1925, des paysages fauves, de l’art contemporain, des collections archéologiques et ethnologiques puis faites une pause déjeuner ou rafraîchissement sur la plage de Ferrières face à l'étang de Berre, à l’ombre des mûriers platanes
 
 
  • dsc09508-407720

JONQUIERES
Empruntez le pont levant qui s’ouvre en 2 volées pour le passage des navires de plus 5,8 m de tirant d’air. Continuez sur le quai Alsace Lorraine jusqu’à la chapelle de l’AnnonciadeElle offre un ensemble de décors exceptionnels : murs peints en trompe l'oeil, lambris sculptés, retable doré, plafond peint à la manière vénitienne. Poussez un peu plus loin sur le cours du 4 septembre, esplanade majestueuse qui accueille bars, brasseries, restaurants, et des marchés artisanaux nocturnes en été, les mercredis et samedis.
 
 
Côté pratique :
  • img-4147-407721


JOUR 2 : LA CÔTE BLEUE


Ce 2ème jour, vous quitterez le centre - ville en direction de La Côte Bleue, pour découvrir le port de pêche de Carro, le village de La Couronne, les plages de sable et criques qui alternent le long du littoral.
Cette côte découpée aux mystérieuses calanques blanches s’étire sur 25 km au bord de la mer Méditerranée entre les portes de la Camargue et la rade de Marseille. Ici le littoral déploie ses charmes toute l’année version farniente ou active.
  • sans-titre-1-407722

 

 A La Couronneancien village de carriers (« cairon », pierre taillée en occitan),
 
Jetez un œil à l’église construite au cœur du village, au 17e siècle. Elle garde les traces de l’activité des tailleurs de pierre : à l’intérieur, une vitrine avec les outils des carriers et à l’extérieur, à l’angle du clocher, leurs signatures.
 
Poussez jusqu’au marché traditionnel des mercredis et samedis pour acheter un pique-nique à partager en bord de mer.
 

A Carro, ancien village de pêcheurs,
 
Le marché aux poissons se tient, tous les matins sur le port de pêche traditionnel. Une quarantaine de pêcheurs professionnels est toujours en activité dans le quartier maritime de Martigues qui s’étend du large des Saintes Maries de la Mer à Sausset les Pins.
Selon la saison, vous trouverez sur les étals loups, dorades, rougets, et des poissons pour la soupe.
 
Faites un tour dans le petit musée de Carro – au - dessus du Cercle des Pêcheurs : il présente une exposition autour d’une collection de photographies anciennes et de nombreux objets usuels liés aux métiers de la pierre, de la terre et de la mer allant de l’antiquité à l’époque contemporaine. Son fond contient plus de 150 objets et plusieurs centaines de photos et documents anciens.
  • espace-mer-et-collines-comite-des-fetes-de-carro-1-407726

Amateurs de windsurf, vous apprécierez le spot des Arnettes particulièrement connu France des amateurs pour ses conditions de navigation parfaites pour les véliplanchistes.
 
Plutôt baignade ! La petite plage de Carro, proche du port, accueille un public familial. Non loin de là, la plage de sable du Verdon est la plus vaste de la Côte Bleue. Entre les 2 plages, un sentier chemine sur la corniche de Baou Tailla, témoignage spectaculaire des carrières antiques de calcaire coquillier exploitées jusqu’au 19e siècle pour la construction des monuments marseillais.
 
  • carro-ot-martigues-jpg-4-407723

Situé au sud de la Couronne, le phare du Cap Couronne, haut de trente-cinq mètres guide les navires grâce à son feu à éclats rouges. Construit en 1959, c’est l’unique édifice de la sorte sur la Côte bleue et l’endroit idéal pour embrasser la rade de Marseille et ses îles.
 
Continuez votre route vers la plage de Ste Croix pour faire une halte à la chapelle romane qui surplombe la mer et les calanques. Vous clôturerez cette journée dans un cadre magnifique et dépaysant, le charmant port des Tamaris, entre l’anse de Boumandariel et l’anse de Ste Croix. Ce lieu calme et discret abrite les barques colorées des pêcheurs du coin.
 
Idée balade : les amateurs de randonnée pédestre suivront le sentier du littoral de Carro jusqu’au port des Tamaris, environ 11 kms.
  • carro-ot-martigues-jpg-1-407724
  • carro-ot-martigues-jpg-5-407725
  • ste-croix-n-bouisson-14-407727