Les bons plans locaux et les bonnes adresses

Avec ses canaux, ses façades et ses bateaux, Martigues est connue pour être une ville haute en couleur. Cependant, la réputation de la Venise provençale ne vient pas seulement de ses beaux paysages : la gastronomie et les spécialités locales ont également une place importante dans la culture martégale. Sans nos producteurs locaux, Martigues perdrait de sa valeur. 

Ainsi, pour valoriser le savoir-faire de nos producteurs, notamment après l’année difficile que nous laissons derrière nous, nous avons décidé de mettre certains d’entre eux en lumière. Mesdames et Messieurs, embarquez avec nous pour une visite gastronomique et artisanale made in Martigues !

 



Premier arrêt de la visite made in Martigues : le restaurant Le Garage

Un mélange de traditions culinaires et de nouvelles tendances, voilà ce que propose le chef Fabien Morreale dans son restaurant Le Garage. Laissez-vous séduire par la cuisine gastronomique de ce finaliste de l’émission Top Chef (saison 4). Avec son menu renouvelé tous les 15 jours, vous allez pouvoir découvrir une cuisine généreuse et créative, réalisée à partir de produits frais et locaux. Ce restaurant au cadre intime a décroché deux toques dans le célèbre guide gastronomique Gault&Millau !

Alors, partant pour une assiette provençale agrémentée de saveurs venues d’ailleurs ? Vos papilles vous remercieront !

Retrouvez également Fabien Morreale au Gusto Caffé. Un restaurant qui propose des plats principalement italiens réalisés avec des produits frais. Nous vous suggérons de savourer votre assiette en terrasse, avec vue sur le port !

 
  • restaurant pixabay
  • restaurant pixabay

Deuxième arrêt de la visite made in Martigues : aux Perles de l’Étang

Notre virée gourmande s’arrête maintenant « Aux Perles de l’Étang » où Jean Bernard Poitevin, maître artisan pâtissier, chocolatier et confiseur, va vous faire découvrir ses créations. Outre des pâtisseries en tout genre, monsieur Poitevin vous dévoilera deux spécialités locales : les perles de l’étang et la tomette gourmande !

Les perles de l’étang sont une spécialité créée en 1965 par monsieur Favier, précédent propriétaire. Il s’agit de cerises confites, macérées dans l'alcool, enrobées de pâte d'amandes et trempées dans du chocolat et sucre glace.

La tomette gourmande, inspirée des saveurs provençales, est une gourmandise au chocolat noir ou au lait, et croustine noisette, préparée avec des amandes hachées et des grains d’anis et de sésame, avec un soupçon de fleur de sel de Camargue. La forme de cette création est un clin d’œil aux carreaux de terre cuite recouvrant les sols provençaux. Il est temps de craquer pour ces gourmandises !

 
  • aux perles de l'étang - © OtMartigues - NicolasB
  • aux perles de l'étang - © OtMartigues - JBPoitevin

Troisième arrêt de la visite made in Martigues : Le Calen et ses pêcheurs

Afin de respecter au mieux les gestes barrières, nous savons que les câlins ne sont pas préconisés. Cependant, si nous vous disions qu’au lieu du câlin, nous vous proposons le Calen ? Alors, intrigués ?

Allez, nous vous dévoilons tout !

Le Calen a une grande place dans les cœurs des Martégaux, il désigne à la fois un filet utilisé lors d’une pêche traditionnelle martégale, et un cabanon de pêcheur où cette activité est pratiquée, et où un mets d’exception est fabriqué de façon artisanale. Le dernier Calen se trouve à Martigues, sur le quartier de Ferrières

La pêche se déroule de la manière suivante : le filet (calen), qui repose au fond du canal de Caronte et qui barre toute la largeur de celui-ci, est relevé à l’aide de treuil mécanique disposé sur le quai lors des passages de bancs de poissons. Les muges poutarguiers (femelle du muge ou du mulet) sont particulièrement attendues dans cet immense filet de 115 m de long et 12 m de haut. La prise est récoltée à la main par deux ou trois pêcheurs dans une petite barque. 

Qu’en est-il de ce fameux mets ? Et bien, il porte le nom de poutargue. Celle-ci est réalisée à partir d’œufs des muges, salés et séchés. C’est notre caviar martégal ! Aujourd’hui, de par la rareté du produit et la disparition progressive de ce savoir-faire artisanal, elle est devenue un mets de luxe, inspirant les grands chefs cuisiniers.

Vous pouvez observer cette pratique traditionnelle martégale particulièrement en été, lors de la période de reproduction des muges.

Conseil de dégustation : la poutargue peut se manger « nature », tranchée et servie sur un toast de pain grillé (avec du beurre ou de l’huile d’olive) ou alors cuisinée, râpée et ajoutée à un plat.

Nous vous conseillons fortement de craquer pour un Calen made in Martigues !

 
  • Calen et poutargue - © OtMartigues - MelindaC
  • Calen et poutargue - © OtMartigues - FDelena FMunos

Quatrième arrêt de la visite made in Martigues : Bistrot Original Français

Qui ne souhaite pas à nouveau prendre un verre en terrasse avec une ou plusieurs planches de charcuteries et de fromages ? Ravi de vous annoncer que nous avons l’adresse qu’il vous faut ! Une carte qui change toutes les deux semaines, ainsi qu’une sélection de bières artisanales à la pression et de vins bio : voilà ce que vous propose le Bistrot Original Français. En prime, vous pourrez profiter d’une ambiance provençale qui émane de la petite placette où se situe le bistrot.

Guillaume David et Céline Garcia, propriétaires du BOF, ont pour devise « bien manger, bien boire et bien vivre »,
et ça nous plaît.

Après le travail, pendant les vacances, seul, entre amis ou en famille, prenez votre temps et venez flâner
au Bistrot Original Français !

 
  • Bistrot Original Français  - © OtMartigues - BOF
  • Bistrot Original Français  - © OtMartigues - BOF

Cinquième arrêt de la visite made in Martigues : La Cave Coopérative

Tout le monde le sait, les vignes et la Provence c’est une grande histoire d’amour ! Fermez les yeux et imaginez : des étendues de vignes, un soleil d’été, la mer se dévoilant derrière les collines, le chant des cigales, un village typique de Provence, et au centre : La Venise Provençale, une cave coopérative ! Un cadre de rêve, vous ne trouvez pas ?

On vous explique :

Alliant tradition et modernité, les viticulteurs de la cave coopérative proposent un large choix de vins de Provence. C’est en 1957 que les vignerons des villages de Saint-Julien-les-Martigues et de Saint-Pierre-les-Martigues – unis par la volonté de perpétuer la culture de la vigne – décident d’associer leurs moyens de production et d’ouvrir une cave coopérative portant le nom de La Venise Provençale. À savoir que le vignoble se situe dans l’Appellation d’Origine Protégée des Coteaux d’Aix-en-Provence.

Dans un cadre de vignes taillées en gobelet et vendangées à la main, vous avez la possibilité de découvrir une cave à taille humaine qui a fait le choix de distribuer sa production en circuit court. Vins blancs, rouges et rosés, mais aussi jus de raisin, il y en a de toutes les couleurs et pour tous les goûts.

De plus, si vous souhaitez explorer des paysages de vignes et des décors pittoresques, nous vous proposons de découvrir le sentier des vignerons de Martigues. Ces trois boucles de randonnée n’attendent plus que vous : la boucle des cépages (4 km), la boucle panoramique (11 km) et la boucle de La Venise Provençale (19 km). À la fin de votre balade, vous pourrez vous arrêter à la cave coopérative et vous faire plaisir. Après tout, le dicton dit : après l’effort le réconfort !

PS : vous pouvez retrouver les produits de la cave coopérative en vente à l’Office de Tourisme de Martigues.

 
  • Cave coopérative de Saint-Julien-les-Martigues - © Otmartigues - VictoriaG
  • Cave coopérative de Saint-Julien-les-Martigues - © Otmartigues - VictoriaG

Sixième arrêt de la visite made in Martigues : Miam Local

Dernière étape de notre visite : Le Miam Local !

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes décident de consommer local, et cela pour plusieurs raisons : la préoccupation pour l’environnement, la recherche de produits de qualité pour préserver sa santé, l’envie de se faire plaisir avec des aliments ayant réellement du goût, le désir de bénéficier de prix avantageux et enfin, le soutien aux agriculteurs et artisans de son territoire.

Pour répondre à ces besoins, des producteurs martégaux ont décidé de créer une épicerie paysanne : le Miam Local. Fruits, légumes, boulangerie, pâtisserie, viandes, poissons, crèmerie, épicerie, beauté, traiteur, chocolat, glaces, boissons, produits d’entretien naturels, plantes aromatiques.
Voilà tout ce que l’on peut trouver dans ce commerce local.

Le concept est simple : commander divers articles chez différents producteurs et récupérer le tout en seul colis à l’horaire choisi. Pour réduire la quantité de déchets produits, vous avez la possibilité d’acheter en vrac.

En adoptant cette démarche éthique et responsable : vous valorisez les producteurs locaux et les circuits courts, sauvegardez l’environnement grâce à une philosophie zéro déchet, entretenez un lien avec les producteurs, vous préservez la dynamique économique de votre région et le savoir-faire artisanal. On ne vous raconte pas des salades, il ne vous reste plus qu’à vous laisser tenter !
 

Consommez local, consommez martégal !

  • Paniers de fruits et légumes
  • Fruits et légumes Martigues

Cette visite made in Martigues n’est pas encore totalement terminée.
En effet, nous vous proposons également quelques escales d’exception !
Les voici :


​La fermette de la Croix d’Estrine 
Une petite ferme dans le village de Saint-Julien-les-Martigues qui accueille des animaux en liberté. Bernard Thoron, propriétaire et éleveur caprin fromager, y produit : fromages, brousse du Rove, œufs, volailles, huile d'olive, confiture, miel, etc. Vous pouvez retrouver tous ses produits sur le site du Miam Local, mais aussi sur le marché du village. 

Thierry Seren
Paysan-boulanger à Saint-Julien-les-Martigues, Thierry est un passionné du pain d’antan. Vous pouvez d’ailleurs le voir en train de tenir fièrement son pain à la fin de la vidéo publiée plus haut ! Ce boulanger travaille son pain de A à Z, de la graine à la miette. Pour tout vous dire, les blés utilisés pour la farine sont essentiellement des variétés anciennes de blé. Les farines sont produites par un moulin à meule de pierre et le pain est façonné à la main et cuit dans un four à bois. Nous pouvons dire que pour préserver et valoriser le savoir-faire artisanal, Thierry met la main à la pâte !

Fruits et légumes Zavattoni
 Le respect du fruit et du légume de saison, c’est une tradition chez les Zavattoni ! Qualité, fraîcheur et saveur, c’est la promesse de cette entreprise familiale, présente sur les marchés martégaux depuis 1924. Vous pouvez retrouver leurs produits frais (récoltés la veille, pour les vendre le lendemain) en vente lors des marchés et sur leur propriété.

AMAP – A Tout Bio 
AMAP est l’acronyme d’Association pour le Maintien d’une     Agriculture Paysanne. Il s’agit d’un partenariat entre les paysans et les consommateurs : vous devenez partenaires d’une ferme en achetant une part de la récolte d’un paysan. En contrepartie, le paysan s’engage à vous fournir des produits de qualité. C’est un lien solidaire, équitable et convivial, toujours dans l’esprit de soutenir la consommation locale !


Domaine du Mas Blanc 
Notre dernière escale est le domaine du Mas Blanc, un vigneron indépendant, producteur de vins et huile d’olive. Avec son cépage insolite - tels que le viognier, le merlot ou le pinot gris -, sa collection de 30 variétés d’arbres et sa cave qui existe depuis presque 200 ans, c’est une dégustation à ne pas manquer !



Nous espérons que cette visite made in Martigues vous a plu ! Nous savons qu’il est plus que jamais capital de se mobiliser pour soutenir les producteurs locaux. Nous sommes heureux d’avoir pu dénicher quelques pépites de la ville de Martigues, grâce auxquelles le savoir-faire artisanal perdure. 
 

En collaboration avec Travel Me Happy

  • Fermette de la Croix d'Estrine - © Otmartigues - EstelleB
  • Thierry Seren, paysan boulanger à Martigues - © Otmartigues - SerenT
  • Les vignes à Martigues
  • Les marchés à Martigues